Alma - A Tale of Violence

205 messages
selected from the web

  • « Pour le reste, ces précisions sont très utiles : je crois que nombre de lecteurs confrontés au documentaire sans préparation réagissent mal car ils ne savent pas ce que c’est que cette vie là. QUand on montre que ces mareros et mareras sont exactement comme les enfants soldats : des humains brisés et aliénés, les gens comprennent mieux le comment de ce genre de phénomène. »

  • « Si en effet on ne risque rien pénalement... pourquoi ce vide juridique,cette femme est victime et coupable et si l’on voit bien le travail de réinsertion ,on ne voit pas la peine pour les crimes commis et donc elle reste coupable. »

  • « Aucune forme de création artistique n'est étrangère à Télérama qui entend, chaque semaine, partager le meilleur de la culture avec ses lecteurs. C'est pourquoi, en partenariat avec Arte, notre magazine est fier de proposer, pour la première fois, un webdocumentaire en accès direct sur le site Télérama.fr. En découvrant Alma, une enfant de la violence, nous avons été saisis par la force du témoignage de cette jeune femme, ex-membre d'un gang guatémaltèque. L'intensité de l'histoire, le talent et le sens du récit de ses auteurs, tout était réuni pour donner à la rédaction de Télérama l'envie d'accompagner cette œuvre remarquable pour la faire découvrir à tous. »

  • « C'est par l'intermédiaire d'un programme de réinsertion que l'un des réalisateurs a rencontré Alma. Il a fallu un an et demi pour gagner sa confiance. Le résultat, ce documentaire d'une rare violence, qui met mal à l'aise. Alma est effrayante et émouvante à la fois. Elle nous force à nous poser la question: dans une société où règne la violence et où l'éducation et la liberté pour les femmes sont inexistantes, qu'aurions-nous fait à sa place? »

  • « Le témoignage est poignant et inédit, Alma se livre complètement et nous raconte le récit de sa vie. Elle qui a vu son père alcoolique battre sa mère a décidé de faire partie d’un gang pour être une femme forte qui ne subira pas ces violences, mais la voie qu’elle choisi ne l’épargnera pas. »

  • « Qu’est-ce qui est le plus marquant dans cette histoire ? L’extrême violence qu’Alma a exercée ? Celle qu’elle a subie ? Le fait que tout cela soit le quotidien de million de personnes au Guatemala ? Le fait que le récit d’Alma provoque en nous un certain malaise ? Jamais voyeuriste, ce reportage jongle à merveille entre une histoire intime et pudique même si les larmes sont inévitables pour Alma, et une mise en perspective avec de nombreux autres éléments.  »

  • « J'ai rencontré Alma... et je me suis prise une claque. (...) Alma est belle, forte, fragile, intrigante, révoltante, touchante. Alma m'a donné une claque avec ses mots durs, ses larmes, son histoire. Le web-documentaire s'accompagne de 4 modules que vous pourrez consulter sur alma.arte.tv. Guatemala, Maras, prévention et violence, 4 modules pour mieux comprendre et aller plus loin dans l'histoire d'Alma. La sienne et celle de milliers d'autres. Foncez. »

  • « La confession est rayonnante malgré l’horreur. (...) Le webdocumentaire repose sur une double construction qui en fait une création artistique inédite. »

  • « Une mise à nue poignante et sans concession d’une criminelle en quête de rédemption à laquelle Miquel Dewever-Plana, Isabelle Fougère et Ruben Korenfeld, auteurs du documentaire, ont juste ajouté quelques coupures de journaux, photos et dessins qui permettent de mieux situer le contexte de l’enfer vécu par Alma ainsi que par des centaines de jeunes guatémaltèques protagonistes et victimes de l’une de sociétés les plus violentes au monde. »

  • « @documentaire perturbant .ma fille Agathe est guatémaltèque. »

  • « j’avais vu ce documentaire sur le site Telerama et je l’avais trouvé très perturbant/merci de l’avoir diffusé sur le blog avant l’horaire ARTE réservé aux insomniaques…………bonne journée »

  • « Terrifiant mais nécessaire, même si, comme Alma, on n’en sort pas indemne.  »

  • « Le conseil web de la semaine pour connaître un peu plus ce qui se passe en dehors de l'hexagone: "Alma, une enfance de la violence". David Carzon, responsable web d'Arte et Miquel Dewerver-Plana expliquent la naissance et le développement de ce projet, innovateur puisqu'il est également adapté aux tablettes avec une application et le documentaire sera également diffusé le 1er novembre sur Arte. »

  • « #Alma - une enfant de la violence, un webdoc choc qui vous prend à vif. Présentation à 8h50 dans le @7a9lemouv  »

  • « webdoc BRUT d'1 membre de gang d'Amérique latine - la valeur des biens dépasse allègrement la valuer de la vie humaine »

  • « A VOIR "Alma, une enfant de la violence",une ex-marera raconte sa vie au sein d'un gang au Guatemala  »

  • « Comme moi, laissez-vous happer par la force du témoignage d'Alma sur sa jeunesse dans un gang guatémaltèque... »

  • « Malsain, les lamentations d’une tueuse.. qui le plus souvent semble surtout se plaindre sur elle-même. En faire une icône peut aussi susciter des émules! Il reste que le documentaire a le mérite d’examiner les relations spéciales et effarantes entre bourreaux et victimes en période de guerre, dans les groupes (même militants), l’un devenant l’autre (parfois c’est le syndrome de Stockholm) où le bourreau exige une participation de ses victimes...  »

  • « #Alma, un webdoc glaçant et poignant, le courage et la force d'une femme. »

  • « Un #webdoc à découvrir et voir absolument. Non seulement pour la technique mais aussi et surtout pour le témoignage. »